Les Centres chorégraphiques nationaux participent au soutien et au renouvellement de l’art chorégraphique notamment dans le cadre de l'Accueil-studio, initié en 1998 par le Ministère de la Culture.



Prochain Accueil-studio : 

Association VOT TAK TAK - Annabelle Pulcini (France) du 17 au 28 janvier 2022

(c) Himiko Paganotti


½ plié 

Le confinement nous a mis face aux notions quantiques de privation d'espace. Cette situation du peu d’espace, ce repli sur soi, le fait de se plier à ce rétrécissement nous connecte à des amplitudes de mouvement réduites, au minimal, au pliage de l’origami. Après The new number order, pièce plutôt dédiée au rapport musique danse, Annabelle Pulcini souhaite creuser la composition chorégraphique dans son rapport à l’espace. L’aspect minimal et infiniment grandiose de l’origami offre des possibilités de mise en regard avec la danse et la chorégraphie, de superposition, de projection géométrique et des champs d’exploration des proportions, des échelles.

Requérant un outil et un matériau des plus simples, la main et le papier, l’art pliage invite à un retour à l’essentiel. Les artistes remontent à la base de la création, en se frottant à ses lois purement physiques, apprivoisant le contraste entre la simplicité d’un pli et l’ordonnancement complexe de ses répétitions. Augmenter les formats à une échelle scénique est une façon de poser un microscope sur sa fabrication : la composition géométrique, les articulations du visible et de l’invisible, la chorégraphie des gestes fabricant, la physique de l’imaginaire.

Sur le plateau, se trame l’entrée en relation du corps avec cette matière légère et malléable, de l’évidence à la patience, de la minutie à l’harmonie, de la répétition à la tension, de la simplicité à l’échec du pli impossible, ou au miracle de son équilibre.
Le pli rend compte de la propriété de la matière à se réinventer elle-même, de même que l’activité manuelle, sa découverte, son perfectionnement reconnecte le geste à l’esprit.


Conception, chorégraphie : Annabelle Pulcini
Musique : Himiko Paganotti
Interprétation : Audrey Gaisan Doncel, Annabelle Pulcini
Création lumières : Yannick Fouassier
Son : Lucien Jorge
Production : Emilie Houdent-Vot Tak Tak


Annabelle Pulcini

Née en 1970, Annabelle Pulcini étudie la danse et la guitare classique à Bourg en Bresse et à Lyon dès son plus jeune âge. A l’adolescence, elle s’engage dans la voie chorégraphique au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon jusqu’à entrer dans la Compagnie Dominique Bagouet en 1990 à Montpellier. Elle rencontre là-bas des artistes tels que Olivia GrandvilleCatherine LegrandSylvain PrunenecDominique Jegou avec qui elle collaborera plusieurs fois comme interprète ou assistante. Installée à Paris en 1993 elle poursuit sa trajectoire avec Loïc Touzé, Latifa Laabissi, Alain Michard, Jennifer Lacey, Vincent Dupont, Hélène Iratchet ou encore Boris Charmatz. En 2019 elle est interprète de Maintenant oui de Gaël Sesboué. En 2020, on la verra sur scène pour la recréation de So schnell de Dominique Bagouet, sous la direction artistique de Catherine Legrand.

Dès 1997, elle chorégraphie un premier solo Un petit socle à la Ménagerie de Verre à Paris, puis Variété (2004) après avoir été lauréate Villa Médicis hors les murs en 2002. Elle chorégraphie et danse Cochons Farcis (2004, duo avec Elise Olhandéguy inspiré du recueil d’Eugène Savitzkaya, et créé dans le Parc régional du Morvan. Elle cosigne et interprète également le solo NOW en 2009, avec le chorégraphe brésilien Gustavo Ciriaco. En 2013, elle recréé Une Scène rouge, d’après Scène rouge de Dominique Bagouet, présentée aux Hivernales d’Avignon, au festival Le temps d’aimer à Biarritz et au Klap à Marseille. La même année elle crée le quatuor Deux ou trois bagues au doigt au festival Les Inaccoutumés à la Ménagerie de Verre à Paris, présenté au Festival Plastique Danse Flore à Versailles en septembre 2014. Sa dernière pièce THE NEW NUMBER ORDER, a vu le jour à la Ménagerie de Verre en décembre 2018 et a été présenté au festival Désordre à Brest, à Genève grâce à l’ADC dans le cadre de la Fête de la musique, au Figuière Festival à La Londe-les-Maures, et récemment dans le parking du Consortium à Dijon dans le cadre du Festival Art Danse 2020.


Association VOT TAK TAK

Vot tak tak est née d'une mutualisation d'outils administratifs et conceptuels autour de la création en arts vivants. Les artistes Dina Khuseyn, Mari Lanera, Annabelle Pulcini, Carole Perdereau, Annabelle Chambon, Cédric Charron, Jean-Emmanuel Belot collaborent avec Emilie Houdent et Stéphanie Thomas pour une meilleure mise en place de leurs projets.

Tout d'abord bureau d'accompagnement administratif et de production, VTT s'est très rapidement muée en un carrefour d'échanges et de questionnements : comment révéler la charge créatrice des doutes, la force du vivant en fabrication, ou tout simplement, ce qui nous mobilise personnellement et/ou politiquement en permanence !

Chaque artiste crée au quotidien son propre laboratoire, son atelier singulier, son expérience permanente, tout en ouvrant la porte à l'interlocuteur, le témoin et/ou l'alter-égo. VTT devient dorénavant cette permanence, pivot structurant de productions performatives (créations publiques, événements-rencontres, happening), d'artefacts (éditoriaux, audio visuels, installations plastiques), mais aussi d'expériences participatives, immersives et curatoriales (ateliers, recherches, laboratoires, expositions).

Pour répondre aux besoins des projets, VTT s'organise en bureau de production interactive, dans lequel chaque artiste peut gérer en toute indépendance son « administratif ». La structure fabrique avec cela une plateforme de créations, vouée à la mise en œuvre, la distribution et la production, mais aussi une mutualisation administrative et conceptuelle, visant à faire émerger les liens entre l’art et la société et la fonction de l’art dans la société.

Créer des formes d’art performatives et élaborer une recherche sur les études performatives au moyen de coopérations entre artistes de disciplines diverses.


Compagnie KiloHertZ (KHZ) – Vidal Bini (Grand Est)
du 18 au 29 octobre 2021

Atelier ON DANSE : 20 octobre 2021
Répétition publique : 28 octobre 2021


Compagnie PLAY / Michèle Murray (France)
du 6 au 17 décembre 2021

Atelier ON DANSE : 8 décembre 2021
Répétition publique : 17 décembre 2021


Compagnie Nacera Belaza (France)
du 3 au 7 janvier 2022 

Atelier ON DANSE : 5 janvier 2022
Répétition publique : 13 janvier 2022 date avancée au 6 janvier 2022


Association VOT TAK TAK – Annabelle Pulcini (France)
du 17 au 28 janvier 2022

Répétition publique : 27 janvier 2022


Compagnie Le principe d’incertitude – Pierre Godard et Liz Santoro (France)
du 21 février au 4 mars 2022

Répétition publique : 24 février 2022


Compagnie [lodudo] producción – Marta Izquierdo Muñoz (France)
du 7 au 18 mars 2022

Stage ON DANSE : 8, 9 et 10 mars 2022



Candidatures

La réception des dossiers de demandes d’accueil-studio entre juillet et décembre 2022 est terminée. Nous vous tiendrons au courant prochainement des compagnies et/ou artistes retenus.
Pour les demandes d’accueil-studio entre janvier et juin 2023, merci d’envoyer vos dossiers avant le 15 janvier 2022.
Contact : ebourdonnay@ballet-de-lorraine.eu
> Téléchargez le formulaire contact ici pour accompagner la candidature.


Pièces à fournir pour la constitution du dossier :

- Une présentation de la compagnie et de la création objet de la demande,
- Un budget prévisionnel,
- Un calendrier de répétition, de création et éventuellement d’exploitation,
- Des liens internet vers les captations vidéo des dernières créations ainsi que des photos.



Archives

Saison 20-21